De Fès à Essaouira, le coronavirus chamboule la saison des festivals

/
1 min read

Alors que la saison des festivals musicaux démarre bientôt, l’ombre d’une éventuelle annulation plane sur plusieurs manifestations.

Une catastrophe économique pour les organisateurs.

L’enregistrement d’un deuxième cas porteur du coronavirus et la décision de l’Exécutif d’interdire plusieurs types de manifestations durant le mois de mars fait planer le spectre de nouvelles mesures restrictives liées à d’autres événements à venir, dont les festivals.

Optimisme flou

Bien qu’inquiets, les organisateurs de plusieurs festivals à venir préfèrent ne pas verser dans la panique.

Pour le moment, on suit de près l’évolution de la situation mais on ne peut pas dire que nous sommes concernés, car les événements annulés devaient avoir lieu au mois de mars. Et comme dit l’adage, la vérité d’aujourd’hui n’est pas celle de demain”, nous répond Abderrafie Zouiten, président du Festival de Fès des musiques sacrées du monde, qui devrait avoir lieu du 14 au 22 juin.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Previous Story

Au milieu des préoccupations croissantes concernant les coronavirus, les habitants sont déchirés par la venue du festival de Coachella dans leur ville

Next Story

Coronavirus : “Rabat, capitale africaine de la culture” reporté ?

Latest from Art